Responsables
  • Tom Chevalier (CNRS)
  • Delphine Moreau (EHESP)
  • Alis Sopadzhiyan (EHESP)

Inégalités sociales et de santé aux âges de la vie

L’activité de l’axe Issav se structure autour des trois thématiques : organisations et professionnels du Welfare ; expériences et pratiques des usagers, inégalités sociales et de santé et âges de la vie et socialisations.

Organisations et professionnels du Welfare

Cette première thématique s’intéresse à l’évolution des systèmes de protection sociale et à ses effets sur les organisations et les pratiques des professionnels dans les champs sanitaires, sociaux et médico-sociaux. Elle s’articule autour de plusieurs projets à l’échelle européenne comme nationale. On peut citer à ce titre la participation des membres de l’axe à l’European social policy network, ESPN (2019-2023) financé par la Commission européenne ; la structuration d’un Collectif de recherche sur le handicap, l’autonomie, société inclusive (CoRHASI) interne à l’EHESP ; l’implication dans le réseau de recherches « Les organisations du Welfare. Organisation et pratiques du médico‐social » soutenu par l’IRESP et porté conjointement par le CERMES 3, Arènes et Handéo ; ou le dépôt récent d’un projet de recherche dans le cadre de l’appel à projets Autonomie 2021 de l’IRESP portant sur les politiques d’appui à la coordination. Enfin, un nouveau programme prioritaire de recherche (PPR de 30 millions d’euros) sur l’autonomie a été lancé par le CNRS pour les six prochaines années, et dont la responsabilité a été confiée à Claude Martin.

Expériences et pratiques des usagers, inégalités sociales et de santé

Cette deuxième thématique structurante porte sur les effets des politiques, pratiques et routines institutionnelles et professionnelles sur l’expérience des usagers du système, et sur les inégalités sociales et de santé associées. Les nombreux projets de recherche qui sont développés dans le cadre de cette thématique portent sur des sujets divers : la prise en charge du cancer chez les personnes suivies pour des troubles psychiques sévères (CANOPEE), le traitement des plaintes des usagers au sein des établissements (service psychiatrique et EHPAD) (PROPLAINT), le recours et le traitement des demandes de remboursement auprès de l’assurance maladie en Inde (SANAHIC), les inégalités sociales, environnementales et de santé et les politiques urbaines (GreenH-City), et plus récemment les effets de la crise sanitaire du printemps 2020 et à l’épidémie de la COVID-19 sur la santé, la perception , les pratiques, les relations et les inégalités sociales en population générale (SAPRIS), ou encore sur les conditions de vie des personnes (EPICOV).

Âges de la vie et socialisations

La troisième thématique de l’axe s’intéresse aux transitions et aux politiques des âges de la vie, et plus précisément à la construction des inégalités sociales et de santé à travers les relations intergénérationnelles et à leur régulation politique et normative. Elle se construit autour de plusieurs projets ayant comme objet les publics jeunes : la vision que les adolescents et lycéens se font du futur et la manière dont ils échangent avec leurs parents et leurs proches à ce sujet (AFFUT) ; les politiques territoriales de la petite enfance en lien avec l’enjeu des inégalités sociales et de santé (POTTERI) ; ou encore la cartographie des situations de pauvreté des jeunes en Europe.

L’axe organise six séminaires a minima par an pour présenter les travaux en cours de ses membres.

Solidarités ; protection sociale ; handicap et perte d’autonomie ; enfance, jeunesse ; migration(s) ; santé mentale ; promotion de la santé ; vulnérabilités ; politiques publiques ; organisations et professionnels du Welfare ; expérience(s) des usagers.

Publié le 14 Oct 2021