Nolwenn Veillard

Doctorante

Affiliation : Rennes 1
Statut : Non permanent
Grade : Non renseigné
Section : Non renseigné
Équipe/Chantier/Service : Axe 2 - Mobilisations, espaces publics et médiatiques /

--
Bureau : Faculté de droit et de science politique

Carrière

Sociologie des mouvements sociaux, sociologie de l’engagement, action collective, militantisme, antispécisme, animalisme, études de genre, comparaison France-Québec.

2021 : Doctorat en science politique – Université de Rennes 1.

2020 : Master d’Études sur le genre, parcours recherche « Corps et biopolitiques » – Université d’Angers.

2018 : Master Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation (MEEF), champ disciplinaire des sciences économiques et sociales – Université Rennes 2.

Thèse de doctorat, dirigée par Christine Guionnet : Rapports de genre et engagement antispéciste. Une étude comparative franco-québécoise de trois registres émotionnels de la cause animale.

Mémoire de Master 2, dirigé par Fanny Bugnon et Bleuwenn Lechaux : Les « vrais hommes » ne mangent pas toujours de viande. Dévirilisation symbolique et recomposition de la domination masculine par l’engagement : l’exemple de militants végétariens mobilisés contre la chasse à courre en Bretagne.

Mémoire de Master 1, dirigé par Fanny Bugnon et Erik Neveu : Rapports sociaux de sexe dans le mouvement antispéciste. Le cas d’organisations antispécistes rennaises dans leur mobilisation contre la tenue de cirques avec des animaux entre 2017 et 2018.

Publications

« Acquérir de la légitimité en incorporant une éthique féministe. Le cas du mouvement antispéciste », dans Genres et militantismes : Pluralité des formes de mobilisations féministes et LGBTQ+, éditions Double Ponctuation, 2022.

  • 2022/11/02 : « Logiques « intersectionnelles » et enjeux genrés de l’engagement antispéciste : une mise en perspective franco-québécoise » – Les Midis de l’Éthique, Centre de recherche en éthique de l’Université de Montréal.
  • 2022/07/21 : « L’engagement dans un sanctuaire antispéciste : une voie toute tracée pour l’application d’une éthique féministe du care ? » – Congrès du centenaire de l’Union Géographique Internationale, session « Territoires et politiques des animalités : géographies animales critiques entre domination et résistance », Comité National Français de Géographie.
  • 2022/02/08 : « C’est dans une continuité pour moi. La quête de légitimité de la lutte antispéciste en vertu de son inscription dans le champ des discours et des pratiques militantes féministes » – Journée d’étude « Genre(s) et militantisme(s) » du Groupe d’Études Doctorales sur le Genre (GEDoG), Université de Lille.
  • 2021/03/11 : « Les « vrais hommes » ne mangent pas toujours de viande » – Journée Interdisciplinaire sur la Condition Animale (JICA 2021) sur le thème « Santé humaine et alimentation végétale », en distanciel.

Médias