Guillaume Sabin

Enseignant-chercheur

Affiliation : Rennes 1
Statut : Permanent
Grade : MCF
Section : 19 – CNU
Équipe/Chantier/Service : Équipe Engagement, vie politique et médias /

02 23 23 31 14
Bureau : --

Carrière

  • Éducation non-formelle et alternative, éducation populaire
  • Anthropologie sociale et politique des mouvements sociaux et des expériences collectives
  • Mouvements autochtones en Amérique latine
  • Résistance(s) et éducation(s)

Formé dans le champ de l’éducation populaire, il y intervient comme professionnel durant une dizaine d’années (1995-2005) et continue aujourd’hui d’y œuvrer à titre bénévole. Ses expériences d’éducation populaire l’amènent à passer 2 années en Argentine auprès de mouvements paysans autochtones. Ce travail de terrain de longue durée s’inscrit dans le cadre d’un master recherche puis d’une thèse en sciences sociales avec l’Université de Buenos Aires et en ethnologie avec l’Université de Bretagne occidentale, soutenue en 2010.

Attaché temporaire d’enseignement et de recherche puis contractuel au Département Carrières sociales de l’IUT de Rennes / Université Rennes 1 entre 2010 et 2014, il y occupe aujourd’hui un poste de Maître de conférences.

– Les mouvements sociaux orientés vers la construction d’alternatives concrètes au(x) modèle(s) dominant(s)

– La place de l’éducation (populaire, non-formelle, alternative) dans les expériences collectives de résistance sociale

– Les tensions idéelles et matérielles entre les cadres de socialisation dominants et les logiques de résistance

L’ensemble de ces thèmes de recherche est abordé de manière résolument transdisciplinaire

Sociologie de l’éducation, logiques de participations démocratiques et éducation populaire dans les formations suivantes du Département Carrières sociales, IUT de Rennes / Université Rennes 1 :

– DUT Carrières sociales formation initiale, 1ère et 2ème année

– Diplôme d’Université « Éducation populaire et transformation sociale » (2015-2019)

– DUT Carrières sociales formation en alternance, 1ère et 2ème année (2010-2016)

– Licence professionnelle « Coordination de projet d’animation et de développement social et socioculturel » (2011-2016)

Co-coordination, avec Sandrine Rospabé, du Diplôme d’Université “Éducation populaire et transformation sociale”, Université Rennes 1 (2015-2019).

Publications

« Pédagogie sociale : le quotidien comme source d’émancipation » (avec Hélène Le Breton), Spirale – Revue de Recherches en Éducation, n°66, ARE, Lille, 2020.

« Comment les pratiques pédagogiques du hors-les-murs interrogent-elles les protocoles de l’intervention sociale » (avec Hélène Le Breton), Agora débats / jeunesses, n°85, p. 23-38, Presses de Sciences Po, Paris, 2020.

« L’épaisseur sociale du temps, une dimension symbolique pour agir. Une déclinaison autochtone, Argentine », Écologie & Politique, n°48, p. 75-93, Presses de Sciences Po, Paris, 2014.

« Peut-on résister à l’ère du temps accéléré ? » (avec Estelle Deléage), Écologie & Politique, n°48, p. 15- 21, Presses de Sciences Po, Paris, 2014.

« Du savoir inutile. Création, expérimentation et pratique du savoir en périphérie », Le Télémaque, philosophie-éducation-société, n°43, p. 115-126, Presses universitaires de Caen, Caen, 2013.

« Modernité en friche » (avec Estelle Deléage), Ethnologie française, tome XLII, p. 667-676, Presses universitaires de France, Paris, 2012.

« Au-delà de l’économique, des organisations sociales coopératives », La Revue du MAUSS semestrielle, n°29, p. 221-240, La Découverte-MAUSS, Paris, 2007.

« Pédagogies à visées émancipatrices : entre militantisme et dominations, la question des normes » in N. Hedjerassi (dir.), Les pédagogies émancipatrices : actualités et enjeux, p. 87-115, Éditions du Croquant, Vulaines-sur-Seine, 2020.

« L’éducation populaire comme expérience émancipatrice en Argentine » in F. Lebon, E. Lescure (de), L’éducation populaire au tournant du  XXIe siècle, p. 137-153, Éditions du Croquant, Vulaines-sur-Seine, 2016.

« Ethnologie du proche ou reconstruction méthodologique de l’extériorité ? » in B. Paillard, L. Le Gall, J.-F. Simon, En France rurale, Les enquêtes pluridisciplinaires depuis les années soixante, p. 207-226, Presses universitaires de Rennes, Rennes, 2010.

La Joie du dehors. Essai de pédagogie sociale, Éditions Libertalia, 288 p., Montreuil, 2019.

L’Archipel des Égaux. Luttes en terre argentine, Presses Universitaires de Rennes, 394 p., Rennes, 2014.

Agir et éduquer dans l’espace public (avec Hélène Le Breton et Jean-Marie Michel), Revue N’Autre École, Questions de classe(s), 110 p., Paris, 2019.

Résister à l’ère du temps accéléré (avec Estelle Deléage), Revue Écologie & Politique, Presses de Sciences Po, 195 p., Paris, 2014.

 

« La pedagogía social: la multiplicidad como fuente de subjetivación », III Congrès latino-américain de théorie sociale Desafios contemporáneos de la Teoría Social, Université de Buenos Aires, août 2019.

« Pédagogie sociale : le quotidien comme source d’émancipation » (avec Hélène Le Breton), Colloque international Pratiquer, (se) former (aux), (re)penser et questionner les pédagogies émancipatrices, ESPE de Paris, juin 2018.

« Comment les pratiques pédagogiques du hors-les-murs interrogent-elles les protocoles de l’intervention sociale ? » (avec Hélène Le Breton), Colloque L’animation “contre” le travail social et l’intervention sociale ?, Université Paris-Est Créteil, octobre 2017.

« L’éducation populaire comme expérience émancipatrice. Une approche latino-américaine », Colloque L’Éducation populaire au tournant du XXIe siècle, Université Paris-Est Créteil, novembre 2011.

« Du Un et du Multiple. Logiques politiques et éducatives chez les Kollas en lutte (Argentine) », Colloque international Droits de l’Homme et recherche universitaire dans les Amériques : société civile et droits des autochtones et afro-descendants, Université de Nantes, juin 2011.

 

Résistances, permanences et alternatives paysannes en Argentine, Une analyse de la confection du social. Le cas du mouvement paysan indigène Red Puna, Thèse de 3ème cycle en ethnologie (Université de Bretagne Occidentale) et en sciences sociales (Université de Buenos Aires), sous la direction de J.-F. Simon et A. M. Fernández, Brest / Buenos Aires, 2010.

Petite contribution pour semer des mauvaises graines (alternatives rurales en Bretagne), dans le cadre du Collectif Caracolès, 70 p., Brest, 2011.

Le Collectif enragé (expérience d’éducation populaire en milieu urbain), dans le cadre du Collectif Caracolès, 96 p., Brest, 2006.

 

Traductions

 

L’Atelier du maître ignorant, conversation entre le mouvement de chômeurs MTD Solano et le Collectif Situaciones (Argentine) autour du livre Le Maître ignorant de Jacques Rancière, in  www.situaciones.org/, 2010.

Nouvelle spiritualité et nihilisme ingénu (traduction du texte du Collectif   ¿Quién habla?, Argentine, paru dans le livre Lutte contre l’esclavage de l’âme dans les call centersin www.nodo50.org/tintalimonediciones/, 2008.

Le Mouvement des assemblées en Argentine, de Ezequiel Adamowsky, revue Offensive, n°15, p. 18-22, Paris, 2005.

« Agir dans l’espace public. Mobiliser, éduquer, transformer », revue N’Autre École, n°11, p. 20-23, Paris, 2019.

« L’heure des fous (luttes argentines, 1990-2010) », bimestriel Article 11, n°3, p. 20-21, Paris, 2011 : http://www.article11.info/?L-heure-des-fous

« Changer le monde ou en créer d’autres ? », trimestriel Offensive, n°7, p. 10-12, Paris, 2005.

Médias

Émission Tout un monde, « Les voix de l’arrière-pays : le réveil des peuples autochtones », France Culture, 05-05-2015.