Maëlle Moalic-Minnaert

Membre associée / Ingénieure de recherche - Membre associé.e

Affiliation : INED
Statut : Non permanent
Grade : Docteure - IR
Section : 19/04 - CNU
Équipe/Chantier/Service : Axe 2 - Mobilisations, espaces publics et médiatiques / Axe 3 - Action publique, démocratie et territoires en transition /

--
Bureau : Non renseigné

Domaines d'expertise

  • Partis politiques et classes populaires (« les gauches de la gauche » face aux mutations des classes populaires)
  • Trajectoires militantes
  • Gouvernance multi-niveaux
  • Politiques de jeunesse, politiques sociales, politiques de l’autonomie
  • Numérique et reconfiguration des groupes professionnels (travailleurs socio-éducatifs, archivistes)

Carrière

Classes populaires, gauches de la gauche.

Trajectoires militantes

Politiques sociales, politiques de jeunesse, politiques de l’autonomie.

Numérique et reconfigurations des groupes professionnels

2018 : Qualification aux fonctions de maître de conférence en sociologie (Section 19 du CNU) et en science politique (section 04 du CNU) – requalification en 2023

2011-2017 : Doctorat en Science Politique à l’Université Rennes I

Sujet de thèse : Les « gauches de la gauche » face aux transformations affectant les catégories populaires

  • Soutenance le 4 décembre 2017 [Jury : Julien Mischi, Valérie Sala Pala (rapporteur-e-s), Nicolas Bué, Annie Collovald (examinateurs), Michel Hastings (président du jury), Erik Neveu, Sylvie Ollitrault (directeur et co-directrice de thèse]
  • Thèse préparée au sein de l’UMR ARENES 6051 (ex CRAPE), école doctorale SHOS-DSP
  • Réalisation d’une enquête de terrain sur quatre sites : Saint-Étienne, Saint-Brieuc, Nantes, Villejuif
  • Méthodes d’enquête : entretiens semi-directifs, observation participante, analyse documentaire du matériel militant
  • 2005-2010 : IEPInstitut d’Études Politiques de Rennes2009-2010 : Master 2 AEPE (Action et Espaces publics en Europe)

Étude ethnographique en binôme sur les bars PMU du quartier Maurepas à Rennes

Rédaction d’un mémoire de Science Politique (sous la direction de Sylvie Ollitrault)

Sujet : De la LCR au NPA : d’un militantisme de classe à un militantisme de quartiers ? Redéfinition d’un projet politique face à une évolution des classes populaires (Mention Très bien)

2008-2009 : Mémoire d’Histoire sur la Révolte de la jeunesse des grands ensembles (1981-1984)

2007-2008 : Troisième année de Sciences Politiques à l’Université de Grenade (Espagne)

2004-2005 : Classe Préparatoire aux Grandes Écoles de lettres modernes (Spécialité géographie-analyse de cartes)-équivalences complètes en géographie et en histoire

Depuis juillet 2023 : coordinatrice du projet de recherche ANR KAPPA sur la structuration par âge des politiques de l’autonomie-INED

Participation aux recherches menées dans le cadre de l’axe 3 du projet coordonné par J.S Eideliman et P. Blum (Conditions d’accès aux solidarités publiques).

De janvier 2022 à juin 2023 : chercheuse postdoctorale à l’Université de Caen-Laboratoire CERREV UR 3918

Reconfiguration des métiers des archives dans un contexte d’informatisation.

Programme de recherche financé par le Ministère de la Culture et le SIAF

Chargée d’enseignement

Février 2019-septembre 2021 : chercheuse postdoctorale à l’Université Rennes 2-Partenariat avec l’INJEP

  • Programme de recherche financé par le Ministère de la Jeunesse et la Chaire TMAP (Sciences Po Rennes) sur l’incarnation par les Conseils Régionaux de leur rôle de chef de file en matière de politique de jeunesse. (Implications de la loi Egalité et Citoyenneté dans le contexte de réforme territoriale)
  • Enquête qualitative au sein de trois régions (Bretagne, Normandie, Grand Est)
  • Entretiens semi-directifs avec les acteurs de l’action jeunesse de l’État (DRJSCS, rectorats), des conseils régionaux, des conseils départementaux, des métropoles, des Pays, CAF, des associations.
  • Observations participantes des débats en assemblées, des Conseils Régionaux de Jeunes, des conférences jeunesse…

Mars 2018-février 2019  : ingénieure de recherche  – organisme de formation aux métiers du social.

  • Recherche sur la prévention « en ligne » des « radicalisations » et « déviances juvéniles » (terrain d’enquête : le dispositif « Web Walkers » dans l’Hérault, le Morbihan et en Seine Saint Denis-méthodes d’enquête : entretiens semi-directifs et observations participantes)
  • Recherches-actions sur l’incarnation du rôle de Chef de file en matière d’action sociale
  • Recherche évaluative sur l’aide publique aux « agriculteurs en difficulté »
  • Organisation d’évènements scientifiques, restitution des résultats d’évaluation aux décideurs et professionnels (séminaires, groupes-recherche mixtes), diffusion de la recherche dans les espaces académiques

2011-2018 : Participation à des programmes de recherche collective

  • Membre active de l’équipe Engagements, vie publique et médias du laboratoire CRAPE-ARENES (UMR 6051)
  • Membre associée de la Chaire Territoires et Mutations de l’Action Publique de Sciences Po Rennes.
  • Membre du projet ANR SOMBRERO coordonné par O. Fillieule « Sociologie du militantisme : biographies, réseaux, organisations », chargée de la coordination des recherches sur le devenir militant familial et professionnel des syndicalistes rennais engagés durant les « années 68 »
    • Réalisation d’une cartographie du militantisme rennais à partir des archives des organisations militantes et de la Préfecture
    • Réalisation et exploitation de « récits de vie »
    • Exploitation de données quantitatives (« calendriers de vie »)
  • Depuis septembre 2022 : chargée d’enseignement à l’Université de Caen Normandie (Licence de sociologie et licence de sciences de l’éducation et de la formation)
    • Sociologie des inégalités
    • Connaissances des sociétés contemporaines (CM et TD)-présentiel et distanciel
    • Auteurs et théories (TD)
  • Avril 2021-septembre 2021 : chargée de cours à l’EHESP. Politiques de jeunesse des collectivités territoriales (CM)
  • Janvier-avril 2021 : chargée d’enseignement à l’Université de Rennes 1 (Droit)
    • Introduction à la science politique
  • Janvier-avril 2020 : chargée de cours à Rennes II. L2 (AES)
    • Introduction à la sociologie politique (CM)
  • Janvier-avril 2019 : Chargée de cours à Rennes II, campus Mazier de Saint Brieuc (AES-L2-CM-les partis politiques)
  • 2018 (janvier-juin) : Chargée de travaux dirigés à Rennes II
    • Introduction à la sociologie politique (AES- L2-TD)
    • Enquêtes et sondages (MIASHS-L3-TD)
  • 2011-2017 : Chargée d’enseignement et de recherche à l’IEP de Rennes (monitorat puis poste d’ATER de septembre 2015 à septembre 2017)
    • Grands enjeux du débat contemporain (L1- TD)
    • Méthodes des sciences sociales (M1-TD)
    • Introduction à la sociologie (Section Politique et société-L2-TD)
    • Politique comparée (Section politique et société-L2 -TD)
    • Sociologie des organisations (M1-CM)
    • Mouvements sociaux et action publique (M1-CM)

Publications

  • 2023, « Les archivistes à l’épreuve du logiciel métier : une faible participation reconfigurée », Socio-Anthropologie, n°47. https://journals.openedition.org/socio-anthropologie/13375
  • 2023, « Une redéfinition de la recherche sous tension au sein d’une école de travail social. Exploration du rôle joué par la pluralité des rationalités en présence et par la socialisation professionnelle plurielle des chargés de recherche », Pensée Plurielle, n°56. https://doi.org/10.3917/pp.056.0022
  • 2022, « (Re)penser les dispositifs de formation internes aux partis pour mieux intégrer les classes populaires : des processus et des effets contrastés au NPA et à LO », Revue française de pédagogie, 215, 21-31. https://doi.org/10.4000/rfp.11663
  • 2022, (avec Jordan Parisse) « Les jeunes dans les politiques des conseils régionaux : cartographie d’une prise en compte entre secteurs, population et territoire », Agora débats/jeunesses, 92, 97-112. https://doi.org/10.3917/agora.092.0097
  • 2020, « Une « “Éthique de la distance” susceptible de limiter les dynamiques partenariales dans le secteur de l’action sociale », Les Cahiers du travail social, n°97
  • 2019, (avec Mathias Seguin), « Note de lecture », Migrations Société, 2019/3 (N° 177), p. 167-170. URL : https://www.cairn.info/revue-migrations-societe-2019-3-page-167.htm

2023, (Avec Bleuwenn Lechaux et Clémentine Comer) « La grève de médecine de 1973. “Proche du peuple et au service du peuple” . » in Collectif A l’Ouest, Protester à Rennes dans les années 1968. Mobilisations et trajectoires biographiques, Rennes, Presses Universitaires de Rennes

2023, (Avec Sébastien Ségas et Alice Picard) « L’engagement politique entre conversion partisane, dépolitisation et contestation in Collectif A l’Ouest, Protester à Rennes dans les années 1968. Mobilisations et trajectoires biographiques, Rennes, Presses Universitaires de Rennes

2023, (Avec Bleuwenn Lechaux et Alice Picard) «  »On choisit pas ses enfants ». Les rapports des soixante-huitard·e·s à leurs ascendant·e·s » in Collectif A l’Ouest, Protester à Rennes dans les années 1968. Mobilisations et trajectoires biographiques, Rennes, Presses Universitaires de Rennes

(A paraître en 2023) (Avec Jordan Parisse) « Les espaces et les enjeux d’une co-construction des politiques de jeunesse à l’échelle régionale. Un goût d’inachevé ? » in Kergosien, E., Semache, S. (Dir.) La juvénilisation des politiques publiques : engagements, gouvernances et territoires. Presses universitaires du Septentrion.

(2023), « Les fonctions plurielles de la mise discrète des militants de Lutte Ouvrière » in E Sommer, F. Hourmant (Dir.) Vêtements, modes et résistances, Paris, Hermann.

(2020), « Les configurations locales du « chef de filât » de l’action sociale. Une animation des dynamiques partenariales par le Conseil départemental de Loire Atlantique à Nantes dans un contexte de gouvernance locale compétitive » in Thomas Aguilera et Marc Rouzeau (dir.) Le gouvernement des solidarités, Boulogne Billancourt, Berger-Levrault.

(2018) « Luttes contre la précarité et politiques de sécurité en banlieue rouge » : regards contrastés du PCF sur une jeunesse en difficulté » in Gilles Richard et Sylvie Ollitrault (dir.) L’alternance et la première « cohabitation » vues des régions, 1984-1988, Rennes, PUR

(2018) (avec Émilie Biland et Karel Yon), « Les syndicalistes ont-ils une vie privée ? » in SOMBRERO, Camille Masclet, Sophie Béroud, Isabelle Sommier, Olivier Fillieule, Changer le monde, changer sa vie, Actes Sud

(2018) (avec Bleuwenn Lechaux, Eve Meuret Campfort, Clémentine Comer), « Bravo les filles ! La classe ouvrière a les yeux rivés sur vous ! Des luttes de femmes en pratique et en mémoire », in SOMBRERO, Camille Masclet, Sophie Béroud, Isabelle Sommier, Olivier Fillieule, Changer le monde, changer sa vie, Paris, Actes Sud

(Avec le Collectif A l’Ouest), Protester à Rennes dans les années 1968. Mobilisations et trajectoires biographiques, Rennes, Presses Universitaires de Rennes.

  • Janvier 2024, « Les habitants des quartiers populaires au sein du NPA : un public diversement approché, des militants inégalement considérés », Journée d’études « Contestation, culture politique et vie publique dans les quartiers populaires » (CRESPA, Labtop, Arenes, INED), Paris
  • Décembre 2023 (Avec Pauline Seiller, Vassili Rivron et Hélène Marche),  » Des archives à l’état numérique : résultats d’une enquête sociologique », Journée d’études : Des métiers du patrimoine en mutation ? Appropriations du numérique, rapport aux objets et aux publics”, Archives nationales. Pierrefitte sur Seine
  • Juillet 2023, (Avec Pauline Seiller), « Les archivistes et les archives électroniques : Un élargissement des tâches source de reconnaissance ? », 10 ème Congrès de l’Association française de sociologie, RT1 “Savoirs, travail, professions”, Intersections et circulations en sociologie des groupes professionnels, Lyon

  • Mai 2023, « Les archivistes face au numérique : une autonomie questionnée », séminaire annuel du GIS Marsouin “Usages et transformations du numériques et leurs conséquences sociales, Lanester

  • 2022, « Les « gauches de la gauche » en campagne : mises en scène contrastées d’une proximité avec les classes populaires », journée d’étude « Penser la politisation des classes sociales en contexte : moments politiques et division sociale de l’espace”, CERReV

  • 2021, La fonction plurielle de la « mise discrète » des militants de Lutte Ouvrière : favoriser l’identification des classes populaires et distinguer l’organisation au sein des « gauches de la gauche ». Congrès de l’ABSP, Bordeaux.

  • Avril 2021, Les conseils régionaux dans la gouvernance des politiques de jeunesse : de l’éclatement du fait régional à l’inégale affirmation d’un rôle d’impulsion et de coordination. Colloque sur la juvénilisation des politiques publiques. Lille.

  • Juillet 2019, Prévenir les radicalités violentes « en ligne ». Retour sur l’appropriation nuancée d’un projet importé, ST 42-Prévenir les radicalités violentes : du « problème » aux dispositifs d’action publique -AFSP, Bordeaux

  • Juin 2019. Journée d’étude. Les militants des années 1968 à Rennes. (Rapports aux ascendants (Avec Bleuwenn Lechaux et Alice Picard) / reconversions dans l’espace local (Avec Alice Picard et Sebastien Segas)

  • Juin 2019, « Vers un retour des solidarités orchestrées par les organisations partisanes ? Le cas des « gauches de la gauche » françaises des années 2010″, « Colloque international organisé par le CAREP “Les solidarités sociales : expressions,  formes et géographies nouvelles” Tunis

  • Mars 2019, (Avec Yvette Molina et François Sorin), « Bons » et « mauvais » usages du numérique en travail social, symposium, Éthique et travail social, UQAM, Montréal

  • Janvier 2019, Lanimation des dynamiques partenariales par le département, chef de file de l’action sociale : une prise de rôle infléchie par les configurations microlocales, présentes et passées ? Le cas des quartiers « Politiques de la ville » de « Nantes Nord », Colloque Territoires et régulations de la Chaire TMAP, 24 janvier 2019

  • Décembre 2018, Elaboration d’un programme de recherche thématique au sein d’un EFTS et ses croisements avec les milieux de pratiques et de formation. L’exemple du numérique et travail social, Journée de l’UNAFORIS, Paris

  • Décembre 2018, Discussion de l’ouvrage de M. Agier et al.La Jungle de Calais séminaire général du laboratoire ARENES, Université de Droit et de Science Politique

  • Juin 2018 « la vie privée des syndicalistes des années 1968 », séminaire général du laboratoire ARENES

  • 2017, (avec Bleuwenn Lechaux et Clémentine Comer) « (Dé-)cadenasser les élections professionnelles : clef de voûte de la bataille syndicale/patronale à Citroën-Rennes », ST 48 « Sociologie politique des élections professionnelles », Congrès de l’AFSP 2017, Montpellier.

  • 2015, « Luttes contre la précarité et politiques de sécurité en banlieue rouge : regards contrastés du PCF sur une jeunesse en difficulté. » (1984-1988) Colloque Les années d’alternance vues des régions 1984-1988- organisé par le CERHIO et le CRAPE avec le soutien de l’Institut François Mitterrand, 18-20 Novembre 2015

  • 2015, (avec Clémentine Comer, Eve Meuret-Campfort et Bleuwenn Lechaux ): « La conflictualité usinière au sein d’entreprises à hégémonie féminine: les cas de Chantelle (Nantes) et de la Société parisienne de lingerie indémaillable (Rennes) » – ST 14, Congrès de l’AFSP 2015 – IEP d’Aix-en-Provence

  • 2014, « Les quartiers populaires aux répertoires de l’extrême gauche : quand le territoire pose question », colloque international, « L’espace en partage », Université Rennes 2, ESO.

  • 2014, (avec Clémentine Comer, Bleuwenn Lechaux et Gaël Réaubourg): « Lutter pour le pluralisme syndical. Le cas de Citroën-Rennes » et (avec l’équipe SOMBRERO-Rennes), « Actions, interactions et (r)évolutions au sein de la gauche militante rennaise. 1966-1983 » – Colloque du projet ANR SOMBRERO – Université de Lausanne.

  • 2014, « Quatre terrains pour saisir le militantisme des gauches de la gauche en direction des classes populaires : apports et limites de l’accumulation de données construites en contextes différenciés », ateliers de la recherche du CRAPE

  • 2014, (avec Clémentine Comer et Bleuwenn Lechaux, « De quelle(s) histoire(s) (nous) parle-t-on? L’impact des sources et de leur entrecroisement sur les résultats d’une recherche sur le militantisme rennais des années 1970 » (ANR Sombrero), ateliers de la recherche du CRAPE

  • 2013 « Transformer le public d’un soir en l’acteur du grand soir »-Les meetings de Lutte Ouvrière, ST 14 Congrès de l’AFSP 2013, Paris

  • 2013 « Sympathiser avec ses enquêtés en milieu partisan : apports et limites d’une proximité recherchée ». Journée d’étude doctorale inter-laboratoires Triangle / CRAPE / AAU

  • 2011 « De la sortie d’usine aux quartiers populaires : penser la re-territorialisation du militantisme d’extrême-gauche à travers l’étude des discours des conseillers municipaux LO, LCR et NPA ». Journée d’étude  » L’ancrage territorial des parlementaires « , Mai 2011, Rennes

 

Thèse en science politique (soutenue le 4 décembre 2017)

Les gauches de la gauche à l’épreuve des mutations affectant les classes populaires, UMR ARENES 6051 (ex CRAPE)- Co-direction de Sylvie Ollitrault et Erik Neveu

  • (2022), avec Jordan Parisse, Les politiques de jeunesse des conseils départementaux, INJEP Notes & rapports/Rapport d’étude.
  • (2022), avec Jordan Parisse, Les politiques de jeunesse des conseils régionaux, INJEP Notes & rapports/Rapport d’étude.
  • (2021), avec Jordan Parisse, Les jeunes dans les politiques du conseil régional de Bretagne : entre recompositions sectorielles et dynamiques partenariales, INJEP Notes & rapports/Rapport d’étude.
  • (2019) avec Eugénie Terrier et Yvette Molina, L’accompagnement des agriculteurs en difficulté-Recherche à partir d’un dispositif expérimental d’aide à la reconversion professionnelle dans le Finistère
  • (2018) avec François Sorin, Prévenir les risques de violences, de harcèlement et de radicalisation par la médiation numérique (rapport de recherche documentaire) 60 p.
  • (2014) avec les membres du projet ANR Sombrero-Rennes « Conflictualité locale et espace des mouvements sociaux (1966-1983) », Rapport intermédiaire pour l’ANR SOMBRERO, 287 p.
  • Encadrement de travaux d’étudiants de niveau M1 sur diverses thématiques dans le cadre du séminaire de Sciences Po Rennes Identités et Mobilisations et de niveau M2 pour des étudiants du master ENJEU de l’EHESP
  • 2022, avec Jordan Parisse, « La jeunesse dans les politiques des conseils départementaux. Un enjeu de coordination au défi de la fragmentation des interventions », INJEP Analyses et Synthèses, n°59.
  • 2020, avec Jordan Parisse, Les politiques de jeunesse des conseils régionaux. Entre recomposition des compétences et affirmation inégale d’un rôle de coordination INJEP Analyses et Synthèses, n°37.

Médias