Tudi Kernalegenn

Post-doc - Membre ssocié.e

Affiliation : Université Catholique de Louvain
Statut : Non permanent
Grade : Docteur
Section : Non renseigné
Équipe/Chantier/Service : Équipe Engagement, vie politique et médias /

Non renseigné
Bureau : Non renseigné

Domaines d'expertise

  • L’engagement politique des émigrés, les partis politiques à l’étranger: France, Espagne, Royaume-Uni
  • Les nationalismes et régionalismes, et notamment leurs manifestations dites « banales »: Bretagne, Écosse, Galice

  • Les mouvements écologistes et l’écologie politique

  • Les phénomènes de territorialisation et de territorialité: mouvements sociaux, syndicalisme, vie politique

Carrière

  • Nationalisme et régionalisme
  • Migrations et transnationalisme
  • Mouvements sociaux et mobilisations collectives
  • Partis politiques
  • Écologie politique, PSU, extrême gauche
  • Politique comparée
  • Régionalisation, territorialisation
  • Sociologie cognitive, idéologie, doxa
  • 2011 : Doctorat en science politique de l’Université de Rennes 1 sous la direction du Pr. Érik Neveu, soutenu le 28 novembre 2011 devant un jury composé de : Michael Keating (rapporteur), Ramón Máiz (rapporteur), Xavier Crettiez, Ronan Le Coadic, Romain Pasquier, (président du jury), Érik Neveu (directeur de thèse). Sujet : « Une approche cognitive du régionalisme. Identités régionales, territoires, mouvements sociaux en Bretagne, Écosse et Galice dans les années 1970 ». Obtenu avec le label « Doctorat européen » et la mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité.
  • 2002 : DEA « Action publique et territoires en Europe » (IEP de Rennes). Sujet du mémoire : « Drapeaux rouges et gwenn-ha-du. L’extrême-gauche et la Bretagne dans les années soixante-dix », sous la direction du Pr. Érik Neveu. Obtenu avec la mention Bien.
  • 2001 : Maîtrise d’Histoire Contemporaine (Université de Rennes 2). Sujet du mémoire : « Les chemins bretons de l’écologie. Les luttes écologistes dans le Finistère de 1967 à 1981 », sous la direction du Pr. Patrick Harismendy. Obtenu avec la mention Très Bien.
  • 2000 : Licence d’Histoire (mention Bien) & licence de Breton (mention Bien) à l’Université Rennes 2.
  • 1997-1999 : Lettres et Première supérieures (lycée Chateaubriand, Rennes)
  • 2013: Lauréat du Prix Bretagne Jeune Chercheur 2013 (mention spéciale dans la catégorie « Transports, innovations sociales – citoyennes – créatives »)
  • L’engagement politique des émigrés, les partis politiques à l’étranger
  • La territorialisation des mouvements sociaux et l’impact des mouvements sociaux sur la construction des territoires

  • Les nationalismes et régionalismes, et notamment leurs manifestations dites « banales » (Michael Billig) : étude du nationalisme à l’échelle de l’État et de la région (doxa, idéologie, processus d’expression et de diffusion de ces idées)

  • Les mouvements écologistes et l’écologie politique

  • L’extrême gauche, et plus particulièrement le PSU (Parti Socialiste Unifié)

  • Les régions à forte identité d’Europe de l’Ouest (et plus particulièrement la Bretagne, l’Écosse et la Galice)

  • Analyse des idéologies, doxa, cadres de l’expérience, processus cognitifs
  • TD « Méthodologie de la recherche en science politique » (3e année, Université de Louvain)
  • CM « Politique comparée » (2e année, IEP de Rennes)
  • CM « Le développement local » (Master  Aménagement et développement des territoires maritimes et littoraux, Université de Bretagne Sud)
  • CM « Le lobbying » (Master GPRE, Université de Bretagne Sud)
  • CM « Histoire contemporaine de la Bretagne » & « Les institutions politiques en Bretagne » (Diplôme d’études celtiques, Université Rennes
  • CM « Environmental mobilisations, a comparative approach » (Master 1 Affaires publiques et gestion des biens communs, IEP de Lille)
  • CM « Pratique et médiation culturelle » (Licence 2 Communication, UCO d’Angers)
  • CM « Sociologie du pouvoir local » (Master 1 ATE et Master 1 géographie, Université de Rennes 2)
  • TD « Introduction à la sociologie politique » (Licence 2, Université de Rennes 2)
  • CM « Histoire de l’éducation populaire » (2ème année d’IUT Carrières sociales, Rennes)
  • Jurys de soutenance (Master 1 de science politique, 4ème année d’IEP)

Directeur de Bretagne Culture Diversité

Publications

  • « En Marche Français expatriés ! L’émergence d’un nouvel acteur politique parmi les Français établis à l’étranger », Revue internationale de politique comparée, 26, 2019 (avec Cédric Pellen).
  • « Comment et pourquoi mobiliser les émigrés ? Approche comparée des partis politiques à l’étranger », Revue internationale de politique comparée, 26, 2019 (avec Émilie van Haute).
  • « Examining activist trajectories across fluid borders: three most welcome analytic shifts», Revue internationale de politique comparée, vol. 25, n°1-2, 2018, p. 7-12 (avec Benoît Rihoux).
  • « Les régions contre l’État ? Capacité politique et fragmentation territoriale en Europe », Droit et Société n° 98, 2018, p. 71-89 (avec Romain Pasquier).
  • « Les gauches alternatives à la découverte des régions dans les années 1968 », La Revue Historique n° 685, 2018, p. 147-166.
  • « Le régionalisme. Quelques pistes théoriques pour une analyse cognitive », Civitas Europa n° 38, 2017, p. 59-84.
  • « Le cifre del regionalismo : oggettivazione, immaginazione e cognizione », Nazioni e regioni, n° 6, 2016, p. 49-61.
  • « Réalités et fragilités d’un bastion Vert en Bretagne », Parlement(s), Hors série n°10, 2014, p. 69-84.
  • « Le réveil des revendications régionalistes et nationalitaires dans le monde occidental au tournant des années 1968 : analyse d’une “vague” nationale », Fédéralisme – Régionalisme, vol. 12, n° 1, 2013.
  • « Quando il passato si tinge di rosso : la socializzazione della storia nazionale e la nazionalizzazione delle lotte sociali in Bretagna e Galizia negli anni ‘70», Nazioni e regioni, vol. 1, n° 1, 2013, p. 141-159.
  • « The historiography of an “invisible nation”. Debating Brittany », Studies on National Movements, vol. 1, n° 1, 2013, p. 81-104 (avec Yann Fournis).
  • « Regions as Spaces for Social Movements : The Role of Trade Unions in the Construction of Territory », Regional and Federal Studies, Vol. 20, n° 3, 2010, p. 371-387.
  • « Des historiens au service d’une “nation inachevée” : la Bretagne », in Wetenschappelijke Tijdingen, 2005, p. 152-191 (avec Yann Fournis).
  • « Why study political parties abroad? Diasporas as new arenas for party politics », in Kernalegenn (Tudi), van Haute (Émilie) dir., Political Parties Abroad. A new Arena for Party Politics, Abingdon, Routledge, 2020 (avec Émilie van Haute).
  • « En Marche, French expatriates! The booming emergence of a new political actor among French residents overseas in the 2017 elections », in Kernalegenn (Tudi), van Haute (Émilie) dir., Political Parties Abroad. A new Arena for Party Politics, Abingdon, Routledge, 2020 (avec Cédric Pellen).
  • « Conclusion: A Framework of Analysis for Political Parties Abroad », in Kernalegenn (Tudi), van Haute (Émilie) dir., Political Parties Abroad. A new Arena for Party Politics, Abingdon, Routledge, 2020 (avec Émilie van Haute).
  • « Le réveil des nationalismes minoritaires dans les années 1968 : analyse d’une ‘vague’ nationale », in Kernalegenn (Tudi), Belliveau (Joel), Roy (Jean-Olivier) dir., La vague nationale des années 1968. Regards croisés sur les mobilisations des peuples autochtones et sans État dans les années 1960 et 1970, Ottawa, Presses de l’Université d’Ottawa, 2020.
  • « Introduction: Penser la vague nationale des années 1968 », in Kernalegenn (Tudi), Belliveau (Joel), Roy (Jean-Olivier) dir., La vague nationale des années 1968. Regards croisés sur les mobilisations des peuples autochtones et sans État dans les années 1960 et 1970, Ottawa, Presses de l’Université d’Ottawa, 2020 (avec Joel Belliveau et Jean-Olivier Roy).
  • « L’estrema sinistra e la questione bretone. La reinvenzione di un immaginario negli anni Settanta », in Perri (Paolo), Zantedeschi (Francesca), Geniola (Andrea) dir., Nazionalismo, socialismo e conflitti sociali nell’Europa del XX secolo, Canterano, Aracne editrice, 2018, p. 77-101.
  • « Les régions à petits pas. Retour sur 30 ans de démocratie régionale », in Kernalegenn (Tudi), Pasquier (Romain) dir., 30 ans de démocratie régionale. Des régions pour quoi faire ?, Paris, Berger-Levrault, 2018, p. 7-16 (avec Romain Pasquier).
  • « Quelle démocratie régionale pour demain ? », in Kernalegenn (Tudi), Pasquier (Romain) dir., 30 ans de démocratie régionale. Des régions pour quoi faire ?, Paris, Berger-Levrault, 2018, p. 231-236 (avec Romain Pasquier).
  • « La recomposition du mouvement breton au tournant des années 1980 », in Richard (Gilles) et Ollitrault (Sylvie) dir., Les Années Mitterrand, 1984-1988 : L’alternance et la première cohabitation vues des régions, Rennes, PUR, 2018, p. 87-96.
  • « Brittany, between regionalism and emancipation », in Turp (Daniel), Sanjaume-Calvet (Marc) eds., The emergence of a democratic right to self-determination in Europe, Brussels, Centre Maurits Coppieters, 2017, p. 56-65.
  • « The differentiated imagination of the region in Brittany, Galicia and Scotland », in Regions in Europe. Administrative structures and territorial identity issues, Budapest, L’Harmattan / Károlyi József Alapítvány, 2016, p. 206-218.
  • « L’inscription spatiale d’une grève ouvrière en Bretagne : le Joint français, Saint-Brieuc, 1972 », in Combes (Hélène), Garibay (David), Goirand (Camille) dir., Les lieux de la colère. Occuper l’espace pour contester, de Madrid à Sanaa, Paris, Karthala, 2016, p. 95-118.
  • « Écologie et territoires : un construit identitaire », in Hily (Gaël) coord., Expressions de l’identité dans le monde celtique, Rennes, TIR, 2014, p. 193-215.
  • « Conclusion », in Kernalegenn (Tudi), Pasquier (Romain) dir., L’Union démocratique bretonne. Un parti autonomiste dans un État unitaire, Rennes, PUR, 2014, p. 231-236 (avec Romain Pasquier).
  • « Régions et peuples solidaires, un parti pour les périphéries ? », in Kernalegenn (Tudi), Pasquier (Romain) dir., L’Union démocratique bretonne. Un parti autonomiste dans un État unitaire, Rennes, PUR, 2014, p. 41-57.·
  • « Introduction », in Kernalegenn (Tudi), Pasquier (Romain) dir., L’Union démocratique bretonne. Un parti autonomiste dans un État unitaire, Rennes, PUR, 2014, p. 13-17 (avec Romain Pasquier).
  • « Le PSU, laboratoire de l’écologie politique », in Castagnez (Noëlline), Jalabert (Laurent), Lazar (Marc), Morin (Gilles), Sirinelli (Jean-François) dir., Le Parti socialiste unifié. Histoire et postérité, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2013, p. 253-263.
  • « La marginalisation du PSU dans le système partisan français (1967-1975) », in Richard (Gilles), Sainclivier (Jacqueline) dir., Les partis à l’épreuve de 68. L’émergence de nouveaux clivages, 1971-1974, Rennes, PUR, 2012, p. 159-171 (avec François Prigent).
  • « Le PSU et la question régionale à travers l’exemple de la Bretagne », in Kernalegenn (Tudi), Prigent (François), Richard (Gilles), Sainclivier (Jacqueline) dir., Le PSU vu d’en bas. Réseaux sociaux, mouvement politique, laboratoire d’idées (années 1950-années 1980), Rennes, PUR, 2010, p. 129-150.
  • « Conclusion », in Kernalegenn (Tudi), Prigent (François), Richard (Gilles), Sainclivier (Jacqueline) dir., Le PSU vu d’en bas. Réseaux sociaux, mouvement politique, laboratoire d’idées (années 1950-années 1980), Rennes, PUR, 2010, p. 337-345 (avec François Prigent).
  • « Introduction », in Kernalegenn (Tudi), Prigent (François), Richard (Gilles), Sainclivier (Jacqueline) dir., Le PSU vu d’en bas. Réseaux sociaux, mouvement politique, laboratoire d’idées (années 1950-années 1980), Rennes, PUR, 2010, p. 15-23 (avec François Prigent).
  • « Ruzekaat an amzer-dremenet broadel, broadelaat ar stourmoù sokial ruz e Breizh ha Galiza er bloavezhioù 1970 », in Bihan (Hervé), Favereau (Francis) dir., Kaieroù ar CRBC-R2, Rennes, TIR, 2008, p. 201-232.
  • « La Bretagne au répertoire de l’extrême gauche : redéfinition et concrétisation d’un objet politique», in Dugalès (Nathalie), Fournis (Yann), Kernalegenn (Tudi) dir., Bretagne plurielle. Culture, Politique et Territoire, Rennes, PUR, 2007, p. 131-155.
  • « Le territoire – Introduction de la deuxième partie », in Dugalès (Nathalie), Fournis (Yann), Kernalegenn (Tudi) dir., Bretagne plurielle. Culture, Politique et Territoire, Rennes, PUR, 2007, p. 97-102.
  • « Introduction générale », in Dugalès (Nathalie), Fournis (Yann), Kernalegenn (Tudi) dir., Bretagne plurielle. Culture, Politique et Territoire, Rennes, PUR, 2007, p. 11-17 (avec Nathalie Dugalès et Yann Fournis).
  • « Les idéologies du territoire en Bretagne (1972-1984) : les mouvements culturels et écologistes face aux institutions régionales », in Arnaud (Lionel), Le Bart (Christian), Pasquier (Romain), Les idéologies des politiques territoriales. La politique change-t-elle encore les politiques ?, Rennes, PUR, 2006, p. 177-196 (avec Yann Fournis).
  • « Les écologistes », in Crettiez (Xavier) et Sommier (Isabelle), dir., La France Rebelle, Paris, éditions Michalon, 2006, p. 457-481 (avec Sylvie Ollitrault).
  • « Bretagne et écologie, approche culturelle d’une dynamique identitaire », in Dugalès (Nathalie), Le Coadic (Ronan), Patez (Fabrice), Et la Bretagne ? Héritage, identité, projets, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2004, p. 213-251.
  • Kernalegenn (Tudi), van Haute (Émilie) dir., Political Parties Abroad. A new Arena for Party Politics, Abingdon, Routledge, 2020.
  • Kernalegenn (Tudi), Belliveau (Joel), Roy (Jean-Olivier) dir., La vague nationale des années 1968. Une comparaison internationale, Ottawa, Presses de l’Université d’Ottawa, 2020.
  • Kernalegenn (Tudi), Pasquier (Romain) dir., 30 ans de démocratie régionale. Des régions pour quoi faire ?, Paris, Berger-Levrault, 2018, 244 p.
  • Kernalegenn (Tudi), Histoire de l’écologie en Bretagne, Rennes, éditions Goater, 2014, 184 p.
  • Kernalegenn (Tudi), Pasquier (Romain) dir., L’Union démocratique bretonne. Un parti autonomiste dans un État unitaire, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2014, 272 p.
  • Kernalegenn (Tudi), The Internationalism of the European Free Alliance, Bruxelles, EFA, 2013, 92 p.
  • Kernalegenn (Tudi), Prigent (François), Richard (Gilles), Sainclivier (Jacqueline) dir., Le PSU vu d’en bas. Réseaux sociaux, mouvement politique, laboratoire d’idées (années 1950-années 1980), Rennes, PUR, 2010, 373 p.
  • Dugalès (Nathalie), Fournis (Yann), Kernalegenn (Tudi), dir., Bretagne plurielle. Culture, territoire et politique, Rennes, PUR, 2007, 323 p.
  • Kernalegenn (Tudi), Les chemins bretons de l’écologie. Luttes écologistes dans le Finistère (1967-1981), Fouesnant, Yoran Embanner, 2006, 319 p.
  • Kernalegenn (Tudi), Drapeaux rouges et gwenn-ha-du. L’extrême gauche et la Bretagne dans les années soixante-dix, Rennes, Apogée, 2005, 223 p.

Médias