Luc Capdevila

Enseignant-chercheur

Affiliation : Rennes 2
Statut : Permanent
Grade : PR1
Section : 22 – CNU
Équipe/Chantier/Service : Équipe Engagement, vie politique et médias /

02 99 14 18 79
Bureau : --

Domaines d'expertise

Histoire du temps présent

Guerre et sociétés XIXe/XXIe siècles

Carrière

Spécialiste d’histoire sociale et des représentations (XIXe siècle/temps présent), les recherches portent plus particulièrement sur les dynamiques sociales et culturelles des sociétés en guerre en Europe et en Amérique latine. Depuis la thèse de doctorat sur la sortie de guerre en Bretagne (violence et épuration, 1944-1946), les objets et les terrains de recherche ont évolué dans un premier temps vers des études menées en France et en Europe sur les sociétés en guerre : mobilisations, démobilisations, construction des identités de genre, traitement des tués, pratiques funéraires, mémoire collective et représentations du passé. Puis, dans une perspective d’histoire comparée, recherches étendues aux guerres en Amérique du sud, aux processus de colonisation tardive, de colonialisme interne et de postcolonialités, et aux études associées d’histoire du temps présent en Amérique latine.

Histoire du temps présent ; Guerre et sociétés XIXe/XXIe siècles, violences, genre, représentations du passé, mémoire collective ; colonialismes internes et postcolonialités ; Europe, Amérique australe, mondes hispaniques, Paraguay.

Mémoire d’habilitation à diriger des recherches (HDR) : « Violence, représentations, identités. Guerres et temps présent (Europe-Amérique latine) », Université Rennes 2, 11 décembre 2006, 1159 p. dactylographiées.

 Thèse : L’imaginaire social de la Libération en Bretagne (été 1944-hiver 1945/1946). Contribution à une histoire des représentations mentales, 716 p. dactylographiées, Université Rennes 2, sous la direction de Jacqueline Sainclivier, soutenue le 5 décembre 1997.

Maîtrise : Les représentations de Nasser et de l’Afro-asiatisme dans la presse française pendant la guerre d’Algérie (1954-1962), 423 p., juin 1982, sous la direction de Jacques Thobie.

Espaces de la mémoire, pratiques sociales et politiques mémorielles en Amérique australe.

Éducation technique et formation professionnelle en situation coloniale.

Recherche coopérative avec l’association des anciens du SFJA/Histoire du Service de Formation des Jeunes en Algérie à traves l’expérience de guerre des monitrices et des moniteurs, 1957-1962 : la jeunesse dans la guerre d’Algérie, engagement et émancipation féminine dans un contexte guerrier.

Programme ANR JJCC – Mécaniques amérindiennes. Analyse comparée sur la formation du savoir mécanique dans les sociétés amérindiennes du Chaco et de l’Atacama. 1950-temps présent porté par Nicolas Richard (2017-2020). Responsable de l’axe “savoirs mécaniques, pouvoirs et espaces postcoloniaux”.

Programmes de recherche :

Membre du Programme ANR JJCC – Mécaniques amérindiennes. Analyse comparée sur la formation du savoir mécanique dans les sociétés amérindiennes du Chaco et de l’Atacama. 1950-temps présent porté par Nicolas Richard (2017-2020). Responsable de l’axe « savoirs mécaniques, pouvoirs et espaces postcoloniaux ».

Associé au Programme ANR-STRA/MOUVE – Les interactions Elevage et Territoire dans la mise en mouvement de l’intensification écologique (2011-2014), porté par l’INRA, le CIRAD et le Cemagref. Soutien méthodologique pour l’analyse historique et participation terrain en Uruguay.

Responsable français du programme ECOS-Sud-CONICYT 2009 – C09H01 (2010/2012) – Formes du colonialisme républicain dans le Cône sud. Analyse comparée des occupations du Chaco, de la Terre de feu, de l’Araucanie et d’Atacama (1850-1950).

Responsable du programme ANR/Conflits (2007/2011) – Les Indiens dans la guerre du Chaco, Paraguay/Bolivie (1932-1935/Temps présent).

Directeur adjoint de l’UMR 6051 Arènes, janvier 2017.

Directeur adjoint (site rennais) de l’Ecole doctorale Société, Temps, Territoire de l’Université de Bretagne-Loire (UBL) de mai 2015 à novembre 2016. Co-rédaction du projet d’ED-STT présenté à l’HCERES en février 2016.

Membre élu de la commission recherche à la commission consultative des doctorants contractuels, décembre 2014.

Secrétaire général et trésorier de l’Institut des Amériques – Rennes, depuis le 20 janvier 2011 (Présidence Sylvie Ollitrault/Jimena Obregón Iturra).

Coresponsable (avec Christian Bougeard, puis avec Laurent Le Gall) du Pôle Mondes Armoricain et Atlantique de la Maison des Sciences de l’Homme de Bretagne, de janvier 2012 à septembre 2016.

Membre nommé du Conseil de l’École Doctorale Sciences Humaines et Sociales n° 507 (Université européenne de Bretagne), 2012/2016.

Membre du Comité de Coordination Scientifique Rennes1/Rennes 2, février 2011.

Élu du Conseil scientifique à la commission des finances de l’université Rennes 2, 2010/2012.

Élu au Conseil scientifique/Université Rennes 2 (collège des professeurs) – février 2008/mars 2012. Membre du bureau de conseil scientifique. Membre élu de la Commission Recherche & du Conseil Académique d’établissement du 1er septembre 2014 au 30 janvier 2015.

Membre titulaire de la commission nationale de recours – Primes d’encadrement de recherche (PEDR), 2001-2003.

Coopération universitaire :

Responsable de la convention avec l’Université fédérale de Florianópolis (Brésil/SC) depuis 2003

Responsable de la convention avec l’Université Catholique d’Asunción (Paraguay) depuis 2006

Responsable de la convention avec l’Université de Montevideo (Uruguay) depuis 2010.

Responsable de la convention avec l’Université catholique du nord du Chili (Antofagasta) depuis 2010.

Responsable de la convention avec l’Université Tres de Febrero (Buenos Aires) depuis 2013.

Responsable de la convention avec l’Université Academia de Humanismo Cristiano (Santiago du Chili) depuis 2014 pour le master histoire.

 Responsable de la convention avec l’Université nationale de Jujuy (Argentine) depuis 2017.

Responsable de la convention avec l’Université Nationale du Nord Est (Resistencia, Argentine) depuis 2017.

Expertises scientifiques :

Auprès du comité d’évaluation des programmes ECOS-Sud, 2006/2011 pour l’Argentine et le Chili.

Auprès de l’Agencia Nacional de Promoción Científica y Técnica (ANPCYT) et FONCyT Argentina, 2009/2010.

Auprès du comité scientifique de l’Institut des Amériques (IDA), 2008

Auprès du comité scientifique de l’Institut des Amériques de Rennes (IDA), 2011

Auprès de l’ANR/projets Blanc/projets Jeunes chercheurs – SHS 3 – Cultures, arts, civilisations – 2011/2012

Présidant du comité d’évaluation (AERES) de l’unité propre du CNRS Institut d’Histoire du Temps Présent (IHTP), vague D – janvier 2013.

Co-responsable du pôle M2A/MSH-B, 2012-2016, coordination de l’évaluation de deux appels à projet annuels.

Membre des “boards” au titre du Domaine d’Innovation Stratégique 1 de la région Bretagne et du Conseil Scientifique de l’UEB dans le cadre de la campagne des ARED (bourses doctorales régionales) 2014/2016.

Conseil de l’École Doctorale Sciences Humaines et Sociales n° 507 pour les bourses doctorales, 2012-2017.

Activité éditoriale

Directeur de la collection « Amériques » aux PUR/IDA à partir de 2012, avec Hélène Harter, Valérie Robin Azevedo et Jean-Michel Lacroix.

Membre du comité éditorial de l’Institut des Amériques, depuis 2016

Membre élu du Comité éditorial des Presses universitaires de Rennes (PUR), depuis 2012.

Membre du conseil éditorial de la revue Diálogos. Revista do Departamento de História. Universidade Estadual de Maringá (Brésil/PR), 2003/2010.

Membre du comité de rédaction de la Revue CLIO. Femmes, Histoire, Sociétés, 2004/2009.

Membre du comité de rédaction de la revue Takwa (revue d’histoire de l’Université de Guadalajara, Mexique), 2004/2009. Puis membre du conseil scientifique de la revue Letras Históricas (revue d’histoire de l’Université de Guadalajara, Mexique) depuis 2009.

Membre du comité de rédaction de la revue électronique Nuevo Mundo/Mundos Nuevos(CERMA-MASCIPO/EHESS), depuis 2005.

Membre du comité de lecture de la revue d’histoire Res Gesta, de l’Instituto de Historia/Facultad de Derecho y Ciencias Sociales de l’Université catholique de Rosario, depuis 2008 (Argentine).

Membre du comité scientifique de la revue de l’Institut de Recherche Géohistorique de Resistencia (Conicet/Argentine) Folia Histórica del Nordeste, 2011.

Membre du conseil scientifique du comité de rédaction de la Revista Universitaria de Historia Militar, du Centro de Estudios Universitarios de Historia Militar de l’Université de Cádiz (España), depuis 2012.

Membre du comité académique de la revue électronique Paraguay desde las Ciencias Sociales, de l’Instituto de Estudios de América Latina y el Caribe de l’Université de Buenos Aires (Argentine), depuis 2012.

Membre du comité éditorial de la Revista Estudios Paraguayos (CEADUC/Université catholique Asunción Paraguay), depuis 2012.

Membre du comité de rédaction de la revue Tiempo Histórico/Revista de la Escuela de Historia (Academia de Humanismo Cristiano/Chili), 2014.

Membre du comité scientifique des Cahiers ALHIM, Amérique latine Histoire & Mémoire, 2016.

Publications

Traductions de l’espagnol d’articles scientifiques
Maria de Fátima Costa, « Les Guaykurú et la guerre de la Triple Alliance », dans Les guerres du Paraguay, aux XIXe et XXe siècles, Paris, Colibris, 2007, p. 205-219.
Marta Mariasole Raimondi, « Le théâtre, un espace de résistance dans l’Argentine de l’après-dictature », dans Entre mémoire collective et histoire officielle. L’histoire du temps présent en Amérique latine et en Espagne, Rennes, PUR, 2009, p. 141-152.
Isabelle Combès, « Le colonel Ayoroa et ‘‘les Indiens du coin’’ », dans Les hommes transparents. Indiens et militaires dans la guerre du Chaco, Rennes, PUR, 2010, p. 35-78.
Isabelle Combès, « Chronique d’une mort annoncée : Juan Casiano Barrientos Iyambae (1892-1936) », Les hommes transparents. Indiens et militaires dans la guerre du Chaco, Rennes, PUR, 2010, p. 203-227.
Ana Teruel, « Chez les Matacos du Chaco argentin. Hommes et femmes dans un processus de colonisation tardive », dans Colonisations – CLIO, femmes, sociétés, histoire, n° 33, 2011, p. 193-210.

Médias