Infos pratiques

Mardi 26 janvier 2021 à 10h00 > 14h00
EHESP - Amphithéâtre Gro Harlem de Condorcet

Orateur(s)

Alice Brochard
EHESP / Arènes

Soutenance de thèse d’Alice Brochard

Titre de la thèse : « Qu’est-ce qu’on va devenir ? » Négociations des parcours de vie de jeunes confrontés à des troubles psychiques au moment du passage à l’âge adulte.

Membres du jury :
Isabelle Coutant, chargée de recherche HDR CNRS, EHESS
Jean-Sébastien Eideliman, maître de conférences, Université Paris-Descartes
Delphine Moreau, professeure de l’EHESP Rennes
Ingrid Voléry, professeure des universités, Université de Lorraine
Florence Weber, professeure des universités, École Normale Supérieure
Claude Martin, directeur de recherche CNRS, Arènes UMR 6051, directeur de thèse

Résumé :
Le passage à l’âge adulte est marqué par de nombreuses transitions sociales : fin de la scolarité et des études, insertion dans l’emploi, accès à un logement autonome, etc. Le passage de ces épreuves sociales est aujourd’hui non linéaire et réversible, pourtant l’injonction au placement social rapide par le diplôme et l’emploi reste forte. Cette thèse porte sur les parcours de jeunesse, lorsque des troubles psychiques sont identifiés et remettent en question les inscriptions sociales des jeunes.

Cette recherche s’appuie sur une enquête qualitative, menée à l’échelle d’une agglomération, par entretiens auprès de trente-neuf jeunes (récits de vie), mais aussi avec des parents et des professionnels (des champs scolaire, psychiatrique, médico-social, social). Ces matériaux sont complétés par deux enquêtes par immersion et observation : dans un dispositif de scolarité d’une clinique et une mission locale.

Cette thèse propose d’analyser l’imbrication et le poids d’une série de facteurs sur les expériences et la négociation des parcours des jeunes selon leur milieu social et leurs ressources : en particulier les représentations, la morale des acteurs impliqués et l’offre territoriale. La thèse décrit les processus de qualification et de traitement social des troubles et du handicap psychique et présente le cadre et les modalités de négociation de deux normes occupationnelles du passage à l’âge adulte: la scolarité et l’insertion dans l’emploi. Elle montre la manière dont les troubles psychiques exacerbent le positionnement dans les modes d’expérience du passage à l’âge adulte décrits par la sociologie de la jeunesse, du côté du placement social ou de celui de la quête de soi.