Infos pratiques

Jeudi 26 janvier 2023 à 14h00 > 16h00
EHESP, bât Germaine-Tillion , salle T3

Orateur(s)

Guilhem Dardier
EHESP, Arènes
François Jabot
EHESP, Arènes

Document à télécharger

Télécharger le pdf

Présentation des travaux issus d’un projet de recherche mobilisant les méthodes mixtes pour étudier les conséquences individuelles et collectives de l’utilisation de micro-capteurs de qualité de l’air par des citoyens volontaires

Résumé

Les initiatives de métrologie citoyenne se sont multipliées ces dernières années dans le cadre de la lutte contre la pollution de l’air. La ville de Rennes s’est engagée dans cette voie en 2016 via l’initiative Ambassad’Air. Celle-ci consiste à équiper des citoyens volontaires de capteurs mobiles de particules fines afin de les sensibiliser à la problématique de la pollution atmosphérique et leur faire adopter, ainsi qu’à leur entourage, des comportements favorables à la qualité de l’air. Le projet de recherche CapCi (de la captation à la sensibilisation citoyenne) a été mené en 2018- 2019 par une équipe pluridisciplinaire de l’EHESP, de l’Ecole Centrale de Nantes et de l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Nantes mobilisant sciences de l’informatique, sciences sociales et sciences politiques. Croisant des données quantitatives issues des microcapteurs et qualitatives basées sur les représentations des volontaires et de décideurs, ce projet a analysé les stratégies de captation citoyenne déployées par les volontaires, les interactions sociales qu’elles ont suscitées et les retombées de l’initiative Ambassad’Air en termes d’évolution des pratiques individuelles et de l’action publique locale sur la qualité de l’air. L’objectif de la présentation sera de détailler la stratégie et le protocole de recherche du projet CapCi, d’en présenter et discuter les résultats et d’interroger l’apport des méthodes mixtes pour la recherche sur la métrologie citoyenne de la qualité de l’air.