NULL

Infos pratiques

Jeudi 30 mai 2024 à 14h00 > 16h00
EHESP, salle T11

Intervenant.e(s)

Marie-Renée Guével

Véronique Daubas-Letourneux

Emmanuelle Fillion

Béatrice Valdes

Fanny Jaffrès

Cresppa-LabToP

CoRHASI

Séminaire GMM : Articuler des méthodes qualitatives et quantitatives pour documenter la professionnalisation des référents handicap.

Résumé :

Les méthodes mixtes permettent une forme de renouvellement de la manière dont la complexité de l’action humaine située dans son contexte est appréhendée. Se faisant, les mixed methods interpellent également les postures de recherche et encouragent une réflexivité constante vis-à-vis des articulations possibles (ou non) entre méthodes qualitatives et quantitatives, du dialogue entre les différents paradigmes, entre les méthodes et entre les acteurs de la recherche. En nous interrogeant à la fois sur le déroulement, la mise en oeuvre de cette pratique de recherche mixte
ainsi que sur les effets de cette pratique sur les connaissances produites et sur le processus de recherche en lui-même (dans une forme de boucle de rétroaction), notre contribution s’appuiera sur l’analyse réflexive d’une recherche collective portant sur la figure de professionnels nommés « référents » ou « correspondants » handicap. Cette figure émerge dans le cadre de la mise en oeuvre des politiques d’emploi des personnes en situation de handicap (1987, 2005) jusqu’à être mentionnée dans la loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel. Les travaux de recherche évoqués par la suite se sont plus particulièrement intéressés aux professionnels exerçant dans l’un des trois versants de la fonction publique.

 

Coordination :
Thomas Aguilera ()
Tom Chevalier ( )