Infos pratiques

Jeudi 23 septembre 2021 à 14h00 > 16h00
EHESP - Amphi Michel Crozier

Orateur(s)

Thomas Aguilera
IEP Rennes / Arènes
Tom Chevalier
CNRS / Arènes

[GTR GMM] Les méthodes mixtes : vers une méthodologie 3.0 ?

Conditions, apports, limites des MM en science politique

Résumé : Les méthodes mixtes – articulation d’une méthode quantitative et d’une méthode qualitative dans une même recherche-, sont particulièrement mises en avant depuis quelques années en sciences sociales, notamment à l’international autour d’une littérature volumineuse et innovante en « mixed-methods ». En France, bien que les MM soient mobilisées dans certaines disciplines (santé publique, sciences de l’éducation, psychologie, sociologie…), la science politique n’a pas pleinement pris en compte les avancées théoriques et méthodologiques en la matière, ou seulement de façon détournée et dispersée. De plus, la progression des MM s’est faite de façon cloisonnée entre disciplines sans que leurs usagers n’aient forcément développé la réflexivité nécessaire à l’explicitation des conditions dans lesquelles les MM permettent l’élaboration de design de recherche innovants, cohérents et cumulatifs. Nous retraçons ici l’émergence de cette riche littérature pour en montrer les apports et les limites pour la science politique, plus largement pour les sciences sociales, en explicitant certaines controverses. Nous proposons ensuite une nouvelle typologie des stratégies de méthodes mixtes visant à expliciter les fonctions attribuées à chaque mode d’articulation. Enfin, nous présenterons des recherches empiriques inédites mobilisant les MM en science politique, contributions regroupées dans un numéro spécial de la Revue française de science politique (vol. 71, n°3, 2021).

Document à télécharger

Programme