Géraud Lafarge

Enseignant-chercheur

Affiliation : Rennes 1
Statut : Non permanent
Grade : MCF
Section : Non renseigné
Équipe/Chantier/Service : Équipe Engagement, vie politique et médias /

Non renseigné
Bureau : Non renseigné

Carrière

  • Journalisme
  • Education
  • Classe sociale/ espace social
  • Construction des problèmes sociaux
  • Pauvreté / exclusion
  • Doxa

Doctorat de sociologie (2001) :
Titre de la thèse :  « La production des discours sur “ l’exclusion ” en France des années 70 aux années 90 : contribution à une sociologie des représentations en temps de crise », soutenue le 5 novembre 2001 à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (Paris), mention très honorable avec félicitations, jury : M. Robert Castel, M. Jean-Claude Combessie, M. Jean-François Laé (Président), M. Remi Lenoir (Directeur), M. Christian de Montlibert.

DEA de sociologie (1995) :
Institutions, Travail et Education dans le monde contemporain – EHESS – ENS Fontenay – Université Paris VIII.
Mémoire :  « Monographie d’un café parisien à la clientèle populaire », sous la direction de Jean-Claude Combessie et Henri Peretz.

Agrégation de Sciences Sociales (1994).

Maîtrise de sociologie à l’Université de Paris X – Nanterre (1993).
Maîtrise d’économétrie à l’Université de Paris X – Nanterre (1993).

Licence de sociologie à l’Université de Paris X – Nanterre (1992).
Licence d’économétrie à l’Université de Paris X – Nanterre (1992).

École Normale Supérieure de Cachan, Département sciences sociales (1991-1996).

  • L’espace des étudiants en journalisme (enquête exhaustive par questionnaire, analyse des correspondances multiples)
  • L’espace des légitimités et illégitimités professionnelles journalistiques (enquête par questionnaire, entretiens)
  • Trajectoires sociales et professionnelles, « vocation » : le cas des journalistes (entretiens approfondis, analyses quantitatives)
  • L’espace social français ( enquête par questionnaire)
  • Education, rapport à l’école, « insertion professionnelle » (observation, exploitation secondaire de statistiques)
  • La construction sociale de « l’exclusion » comme problème social (entretiens, analyse de document)
  • Les hauts fonctionnaires du social (entretiens, exploitation secondaire de statistiques)

En DUT et licence professionnelle journalisme et communication (IUT de Lannion)
Méthodes d’enquête en sciences sociales, Données sociales, Données économiques,  Données quantitatives, Institutions judiciaires, sociologie du journalisme

  • Responsable de la licence professionnelle journalisme de l’IUT de Lannion (2003-2011 / 2012-2014)
  • Responsable de la licence professionnelle communication de l’IUT de Lannion (2011-2012)

Publications

  • Avec Dominique Marchetti, « Les portes fermées du journalismes. L’espace social des étudiants des formations « reconnues » », Les actes de la recherche en sciences sociales, n°189, Septembre 2011, p. 72- 99.
  • «  Les conditions sociales de l’insertion professionnelle. Destins croisés de deux populations étudiantes d’IUT », Les actes de la recherche en la science sociales, n° 175, décembre 2008, p. 40-53.
  • « La double construction de la sociologie de l’exclusion », Regards sociologiques, n°23, 2002, p. 59-74.
  • « Presse et “exclusion” : l’émergence d’une nouvelle catégorie journalistique », Société et représentations, décembre 1997, p. 157-172.

Médias